Le climat de la Martinique est de type tropical maritime. L'importance des pluies détermine les deux saisons aux transitions plus ou moins marquées selon les années.

Le Carême

Saison sèche de décembre à mai.
Temps relativement sec, frais et agréable avec quelques averses de pluie.
L’anticyclone des Açores se déplace vers le sud, les alizés sont francs et réguliers, assez forts et stables en direction Est à Nord-Est. Les nuages sont peu développés.
L’Hivernage

Saison humide et pluvieuse de juin à novembre.
L’anticyclone des Açores remonte vers le nord, dirigeant sur la Martinique un courant d’alizés irrégulier, plus faible et surtout plus humide. Les nuages à fort développement vertical sont nombreux, les averses fréquentes et fortes.
Il fait chaud, le temps devient parfois lourd. des ondes tropicales peuvent alors se former. certaines pourront se développer et s’organiser en dépression, tempête tropicale et parfois devenir un cyclone.

Deux zones climatiques

Du fait de son relief, la Martinique est divisée en deux zones climatiques séparées par une ligne Lamentin - Trinité :
Le Sud, peu accidenté, relativement sec et trés ensoleillé
Le Nord, montagneux et pluvieux à l’exception d’une étroite bande côtière sous le vent, donc plus sèche.

La Pluie

C’est le facteur déterminant du climat par les quantités d’eau recueillies et les fortes variations qui existent aussi bien entre les deux saisons (Carême et Hivernage) et entre les différentes régions de l’île.

Les Vents Alizés

L’alizé d’Est à Nord-Est, modéré à assez fort, est l’autre caractéristique du climat de la Martinique. Il souffle en quasi permanence, assurant une bonne ventilation.

La Température

L’alizé, doux et humide avec son trajet maritime, limite les variations saisonnières et diurnes des températures. La température moyenne varie de 24° en février à 27° en août.
Elle décroît de 0,7 à 1° par 100m d’altitude.

Températures moyennes de l’eau de mer
24 à 25° de janvier à mars
27 à 28° de juin à septembre

Le Soleil

Les reliefs jouent un rôle déterminant sur l’ensoleillement des régions et celles prochent des massifs montagneux subissent l’influence des amas nuageux accochés au relief.