C’est bientôt Noel, et les « kantiks » se font déjà entendre. L’occasion de vous faire découvrir ces « Chanté Nwel » : fêtes chrétiennes traditionnelles de chants locaux de Noel célébrant la naissance de Jésus Christ.

Le top départ est donné quatre jours après la Toussaint, et ce jusqu’au 24 décembre de chaque année.

De joyeuses louanges, et bien spécifiques au territoire martiniquais, où se mêlent convivialité, authenticité, bonne humeur, musique, chant, « à boire et à manger », comme dirait un autochtone. En effet, lors des « kantik » sont distribués des mets locaux tels que le jambon, les pâtés salés,… des plats typiques tels que pois d’angole, ignames et « viande de cochons roussis », sans oublier toutes les boissons alcoolisées ou non : punch coco, schrubb, bois bandé… des mets caractéristiques de cette période de l’année.

Ces fêtes ont, par tradition lieu au sein d’habitations, et lors de fête de communes, cependant depuis un certain nombre d’années on peut s’y rendre lors de soirées payantes « Chanté Nwel ».

C’est un privilège de se faire inviter dans un « kantik », mais comme les martiniquais sont des gens conviviaux, c’est dans les coutumes de partager cet agréable moment.

Conseil : celui qui conduit est celui que ne boit pas d’alcool.