L'ananas ne pousse pas sur un arbre, mais au coeur d'une plante mesurant environ 1 m de haut sur 1,2 m de diamêtre.
Au milieu des nombreuses variétés, on en distingue deux plus connues sur le marché : Le cayenne et le queen ou victoria.

L'ananas est une plante herbacée pérenne :
la tige, à entre-noeuds très courts, porte des feuilles épaisses en forme de gouttière, groupées en rosette d'où émerge l'inflorescence. Des «yeux» garnissent la surface de l'ananas.
Au-dessus du fruit se développe le bourgeon terminal (couronne).

Quelques variétés

Le cayenne : le plus «gros» de la famille et le plus répandu. Sa chair jaune, ferme et fibreuse est acide, sucrée et juteuse. Mieux vaut enlever son coeur qui peut se révéler dur.

Le queen ou victoria : plus petit, il cache sous son écorce jaune foncé une chair dorée, juteuse, douce et très parfumée. Inutile de lui ôter son coeur, encore tendre.

Multiplication
Les ananas peuvent être plantés en rangées ou individuellement.
L'ananas se multiplie par voie végétative c'est-à-dire par rejets. En effet, après la récolte du fruit, des bourgeons auxiliaires de la tige forment un rejet qui portera à son tour un fruit.
On peut les couper environ un mois après avoir cueilli le fruit. Il faut enlever quelques feuilles à la base et laisser celui-ci sécher au soleil pendant un ou deux jours avant de le mettre en terre. La récolte a lieu environ 12 mois après la plantation.
De nombreuses «générations végétatives» peuvent ainsi se succéder.

Il est également possible d'utiliser la couronne du fruit pour avoir un nouvel ananas. Il faut la couper en laissant environ
2 cm du fruit à la base et laisser sécher un ou deux jours au soleil avant de mettre en terre. La récolte a lieu après 18 mois
environ.

Récolte
Il ne faut cueillir l'ananas que lorsqu'il est mûr. Lorsqu'on le cueille alors qu'il est encore vert, l'ananas ne deviendra pas plus sucré comme c'est le cas pour d'autres types de fruits. Plus le soleil est abondant pendant la croissance du fruit, plus l'ananas est sucré.

Climat, Sol, Exposition
L'ananas s'acclimate à de nombreuses zones. Ses besoins en eau sont d'environ 1 200 à 1 500 mm bien répartis tout au long de l'année. Son système racinaire étant fragile, l'ananas exige des terres meubles, bien aérées.