Diamant- Martinique

La ville du Diamant tient son nom du Rocher, piton volcanique haut de 175m, situé au large de la ville. Il a été surnommé ainsi bien avant la colonisation par les premiers marins qui naviguaient aux alentours. Et ce doux nom poétique aurait été inspiré par l’éclat de ses formes anguleuses qui rappelle tant la pierre précieuse.
D’une superficie de 2 834 m2, la ville compte aujourd’hui environ 6 191 habitants.

En 1862, après avoir fusionné avec les villes voisines, Sainte Luce et les Anses d’Arlet, pour constituer la commune du Sud, le Diamant est finalement érigé en commune par décret impérial.
Aujourd’hui, entre rivages et mornes, la ville s’étend sur 18 quartiers qui offrent chacun de multiples facettes, reflets de la diversité de la ville.
Ville d’histoire, le Diamant regorge, également, de sites culturels à visiter : à l’Anse Caffard : la maison du bagnard, le mémorial du Cap 110 et la grotte de Marine, dans le bourg : l’église Saint-Thomas, l’Espace muséographique Bernard David, la statue du Neg Mawon et à O’Mullane, la Maison du Gaoulé.

Maison du Bagnard

Elle doit son nom à son constructeur Médard ARIBOT surnommé « le bagnard » car il passa 25 ans au bagne de Guyane. A sa sortie, cet artiste illettré et taciturne s'établit au Diamant dans les années 50, où il vécut de ses créations : sculptures de bateaux, bustes....
Cette maison est inscrite au Monument Historique depuis octobre 2006.

Mémorial du Cap 110

Le 08 avril 1830, un navire négrier clandestin jetant l'ancre à l'Anse Caffard est victime d'une houle d'une extrême violence et se brise contre les récifs pour être complètement détruit. A l’occasion du cent cinquantième anniversaire de l’abolition de l’esclavage, Laurent VALERE a réalisé cet ensemble de 15 statues blanches monumentales tourné vers le CAP 110° EST (en direction du Golfe de Guinée d’où partit l’équipage).

Rocher du Diamant

Le Rocher du Diamant est un vestige volcanique datant d’un million d’années, il fut occupé par les hommes du commodore Samuel HOOD de 1804 à 1805. Ceux ci participèrent au blocus de la Martinique. Le Rocher est alors, ravitaillé par un navire de Sainte Lucie « le Diamond rock ».
De nos jours, les Anglais le considèrent comme un vrai navire de guerre que leurs bateaux saluent en passant.
Depuis 2007, des caméras sont installées sur le Rocher et du Musée du Père DAVID on peut observer la Faune aviaire et sous marine.