Le François, Terre d’authenticité
La baie du François était considérée comme inabordable en raison de très nombreux brisants, la côte à cet endroit était inhabitable car marécageuse et infestée de moustiques. Pourtant, en décembre 1694, le père Labat y accoste pour y fonder une paroisse. Le mot paroisse est utilisé sous l’ancien régime pour désigner la division à la fois administrative et religieuse.

La première église, d’abord construite en paille, en terre et en roseau fut partiellement détruite. Reconstruite, elle fut ravagée par l’ouragan de 1891. L’église Saint-Michel construite par l’architecte Henri Picq fut à nouveau anéantie en 1973 par un incendie. Elle a été remplacée par une église aux allures futuristes conçue par Marc Alie, mais qui rapidement est devenue vétuste. Aujourd’hui, la construction d’un nouvel édifice s’inspirant de l’église Saint-Michel est achevée. Celui-ci a été conçu par Olivier Dubosc et Frederico Genovese.